UB40 au Trianon (Paris)

Mercredi 13 Juin 2012

Le mardi 12 juin 2012, le vieux théâtre du Trianon, bien rempli pour l’occasion, accueillait le mythique groupe de reggae britannique UB40, de retour à Paris.


UB40 au Trianon (Paris)
Rien ne semble pouvoir arrêter UB40, ni la retentissante faillite d'un certain nombre de ses membres en 2011 ni le départ de son chanteur Ali Campbell en 2008. Toujours emmené par Robin Campbell à la guitare et au chant, le groupe a recruté Duncan Campbell, le frère cadet de Robin et d'Ali. Duncan ressemble de manière frappante à son frère Ali et, chose plus importante encore, il est son sosie vocal.

Sur scène, UB40 propose un show spectaculaire mais sans artifice particulier. Tout est dans la musique avec pas moins de dix musiciens dont une section cuivres de trois personnes. Duncan Campbell chante ses chansons avec application en bon crooner de blue-eyed reggae mais il ne s’accapare pas la vedette. Tout le groupe participe à commencer par Astro, le deuxième chanteur, qui dynamise le show et met l’ambiance sur scène. Il est parfois aidé par le percussionniste Norman Hassan et le bassiste Earl Falconer qui n’hésitent pas à venir sur le devant de la scène pour interpréter, eux aussi, des chansons.

Dans la fosse, le public danse alors que les agents de sécurité sont à l’affût. Ils flairent les fumées suspectes qui émanent des joints allumés par quelques amateurs de reggae traditionalistes, qui n’envisagent pas d’écouter cette musique sans ganja, et interpellent les contrevenants avec un zèle qui rappelle le gendarme Cruchot et ses hommes à la chasse aux nudistes sur les plages de Saint-Tropez.

UB40 au Trianon (Paris)
Ce soir-là, UB40 a interprété un certain nombre de chansons issues de son dernier album en date, Labour of Love IV, sorti en 2010. Comme les trois précédents Labour of Love, il s’agit d’une collection de reprises de chansons plus ou moins connues. Ce soir là le groupe a interprété « Cream Puff », « Boom Shaka Lacka » et « Easy Snappin’ ». Également au programme, la toute récente « Blue Eyes Crying in the Rain », une chanson du chanteur country Willie Nelson qui ne figure pas sur l'album.

Mais bien évidemment, l’essentiel de la setlist est constitué de chansons plus anciennes. UB40 est un groupe trentenaire est ses hits sont nombreux : « Here I Am », « The Way You Do The Things You Do », « Homely Girl », « Red Red Wine », « Kingston Town », « Higher Ground », « Food for Thought », « Can’t Help Falling in Love ». Des chansons incontournables qui ont ravi le public. Le groupe a également interprété d'autres chansons de son impressionnant répertoire : « Baby », « Maybe Tomorrow », « Sing Our Own Song », « Cherry Oh Baby », « Reggae Music », « Dance Till the Morning Light », « Please Don’t Let Me Cry », « Wear You to the Ball » ou « Rat in My Kitchen ».


Bookmark and Share

UB40 au Trianon (Paris)

Boris Plantier