Top 5 James Brown

Mercredi 24 Septembre 2014

Get On Up, le biopic sur la vie de James Brown, sort en salle cette semaine. L’occasion de s’intéresser aux meilleurs morceaux de celui que l’on surnomme le parrain de la soul.


James Brown est né en Caroline du Sud en 1933 ou peut-être plus tôt. On le soupçonne d’avoir menti sur sa date de naissance. Il grandit dans la pauvreté et, adolescent, il sombre dans la délinquance et finit dans une prison pour mineur après une attaque à main armée.

Il sera sauvé par la musique. Au début des années 1950, il se lance dans une carrière de chanteur. Il lui faudra néanmoins attendre le milieu des années 60 pour devenir une star. Il révolutionne la musique noire en contribuant à l’invention du funk et se voit affublé du surnom « Godfather of Soul », le parrain de la soul.

Chanteur, danseur, James Brown marquera les années 60-70 grâce à sa musique mais aussi à ses engagements politiques en faveur de l’égalité raciale.

Il est mort le 25 décembre 2006.



TOP 5

« Say It Loud – I’m Black and I’m Proud ». Dites le bien fort, Je suis noir et je suis fier. Une chanson qui dénonce les inégalités raciales avec un titre qui sonne comme un slogan. Un slogan qui a marqué l’histoire. La grande. Et pour la petite histoire, les enfants que l’on entend crier « I’m Black and I’m Proud » sur ce disque étaient pour l’essentiel des blancs et des asiatiques.




TOP 4

« King Heroin », c’est la chanson de James Brown la moins connue de ce Top 5 mais c’est une très belle chanson. Un poème de Manny Rosen sur les méfaits de la drogue, récité avec beaucoup de conviction par James Brown. Le morceau a été enregistré en 1972 et on y retrouve tout l’esprit de la musique soul des années 70.




TOP 3

1965. « Papa’s Got a Brand New Bag ». Avec cette chanson à la rythmique saccadée, terriblement innovante, James Brown pose les bases de ce qu’on va appeler la musique funk. Un titre majeur dans l’histoire de la musique mais aussi dans la carrière de James Brown puisqu’il s’agit de son premier grand succès, sa première chanson à entrer dans le top 10 aux Etats-Unis.




TOP 2

« It’s a Man’s Man’s Man’s World », c’est le slow le plus fameux de James Brown. Une chanson que le parrain de la soul a enregistrée en 1966, vite fait bien fait, en deux prises. Une chanson de crooner avec de l’émotion, un ton suppliant et des cris déchirants sur une musique qui contient une grande intensité dramatique.




TOP 1

On ne peut pas faire plus funk. « Get Up (I Feel Like Being Like a Sex Machine) » a été enregistré en deux prises. Pas plus. C’était en 1970. James Brown venait tout juste de former les J.B.’s, un groupe qui allait l’accompagner pendant une dizaine d’années, et dans lequel on retrouvait notamment le bassiste Bootsy Collins.




Bookmark and Share





Boris Plantier