Top 5 Glenn Frey

Dimanche 24 Janvier 2016

Le chanteur et guitariste Glenn Frey est mort le 18 janvier 2016. Retour sur la carrière solo de ce musicien incontournable du rock américain.


Glenn Frey est né à Detroit, Michigan, en 1948. Guitariste, il joue dans des groupes de rock locaux et côtoie Bob Seger avant de partir à Los Angeles à la fin des années 60.

En 1970, son ami J.D. Souther le recrute, lui et trois autres musiciens (Don Henley, Randy Meisner et Bernie Leadon) pour accompagner la chanteuse Linda Ronstadt. Deux ans plus tard, les quatre musiciens forment leur propre groupe : The Eagles.

Glenn Frey chante un grand nombre de succès du groupe : « Take It Easy », « Peaceful Easy Feeling », « Already Gone », « Tequila Sunrise », « Lyin' Eyes », « New Kid in Town »...

Dans les années 80, le groupe disparaît et Glenn Frey entreprend une carrière solo ponctuée de quelques succès mémorables. Il s'essaie aussi au métier d'acteur.

Glenn Frey est mort le 18 janvier 2016.

TOP 5

« True Love » est un extrait de l'album Soul Searchin ' sorti en 1988. La chanson et l'album sont un hommage à la musique soul que Glenn Frey aimait tant et plus particulièrement à Al Green. « True Love » a été écrite avec Jack Tempchin.




TOP 4

« You Belong to the City » (1985) est l’une des deux chansons enregistrées par Glenn Frey pour la série TV Deux flics à Miami. Elle a été écrite avec Jack Tempchin et, plus tard, samplée par Jay-Z pour son single « City is Mine ». La collaboration de Glenn Frey pour la série ne s'arrête pas là puisqu'il joue un rôle majeur dans l'un de ses épisodes.




TOP 3

Composé par Harold Faltermeyer pour la bande son du film Le Flic de Beverly Hills, « The Heat is on » (1984) est la chanson la plus célèbre de la carrière solo de Glenn Frey. Elle fit même une apparition dans le Top 50 français ! Cet up tempo au son très années 80 est entraînant mais peu représentatif de la musique de Glenn Frey.




TOP 2

Ecrite avec Jack Tempchin pour le film Thelma & Louise, « Part of Me, Part of you » (1991) se rapproche des compositions et du son des Eagles. Cette chanson qui diffuse un sentiment de liberté permit à Glenn Frey de renouer avec le succès dans une période où il était peu inspiré. On la retrouve sur l'album Strange Weather




TOP 1

Single phare de No Fun Aloud (1982), le premier album solo de Glenn Frey, « The One that You Love » est une ballade définitivement soul qui montre l'attachement du chanteur à ce genre musical. L'accompagnement au saxophone signé Ernie Watts et Jim Horn est pour beaucoup dans le succès de cette chanson.



Partager cet article :Bookmark and Share


Boris Plantier