The Rolling Stones - Some Girls: Live in Texas ’78

Dimanche 20 Novembre 2011

La sortie du DVD Some Girls: Live in Texas ’78 est un évènement. Cette tournée n’est pas considérée comme la meilleure du groupe mais on y voit les Rolling Stones, et surtout Mick Jagger, en grande forme qui semblent vouloir prouver à l’Amérique qu’ils sont toujours le meilleur groupe de rock.


The Rolling Stones - Some Girls: Live in Texas ’78
La tournée américaine des Rolling Stones de 1968 ne fait pas partie des grands faits d’arme du groupe mais comment faire l’impasse sur un tel document ? Il s’agit tout de même des Stones. Mick Jagger et ses compères alors trentenaires venaient de connaître un grand succès avec l’album Some Girls qui marquait leur retour à un rock plus authentique. Ce disque était censé montrer au public que les punks, alors en pleine gloire, n’avaient pas le monopole du rock et que leurs aînés savaient encore comment s’y prendre pour secouer les foules même si le grand hit de l’album, la chanson « Miss You », était construit sur une rythmique disco.

Le concert a lieu à Dallas dans une grande salle. Le réalisateur ne bénéficiant pas des moyens d’aujourd’hui et surtout de beaucoup de caméras, la mise en scène semble un peu statique, heureusement le héros de ce film est fougueux et ne ménage pas ses efforts pour assurer le spectacle. C’est lui, Mick Jagger, que la caméra suit. Fringué avec mauvais goût, il chante en parcourant la scène de long en large, d’une démarche efféminée, prend des poses provocante comme lorsqu’il remue son petit cul sous le nez du public, se lance dans des mouvements improvisés, joue de la guitare rythmique, se déshabille progressivement (il finit le concert torse nu). Il semble parfois possédé par le démon. Gros plan sur son visage, ses moues arrogantes de jeune délinquant ou ses moues aguicheuses de séductrice. Mick Jagger mi-homme, mi-femme, mi-démon. Le public apprécie. La caméra aime balayer la salle pour nous montrer ces jeunes gens des 70s venus voir les Stones. Elle s’attarde surtout sur de jolies jeunes filles, les yeux brillant devant leur idole. Derrière Mick Jagger, les autres Stones font presque de la figuration. Les principaux seconds rôles sont tenus par les deux guitaristes, Keith Richards et Ronnie Wood. Ce dernier, clope au bec, vole la vedette au grand Keith grâce à son jeu de scène dynamique et spectaculaire. Les deux hommes se partagent les nombreux soli de guitares toujours parfaitement canalisés.

Côté playlist, on n’a pas le droit à un greatest hit live. Peu de classiques du groupe. Plutôt des chansons de l’album Some Girl à commencer par les deux grand hits que furent « Miss You », joué ici dans une version plus rock que disco, et « Beast of Burden » finalement assez pop. L’interprétation est d’un haut niveau. Du rock teinté de blues très efficace sur des morceaux comme « Honky Tonk Women », « When the Whip Comes Down », la reprise des Temptations « Just My Imagination (Running Away with Me) » ou « Jumpin’ Jack Flash ». En revanche, lorsque le groupe accélère ses morceaux en voulant se la jouer punk (« Let It Rock », « Shattered »), c’est moins réussi.

Durée total de l’enregistrement 1h23. Le DVD/Blue-Ray est accompagné de trois bonus : une interview récente de Mick Jagger au sujet de Some Girls, un reportage de 5 minutes réalisé dans les coulisses du concert pour une émission d’information de la chaîne ABC, et un extrait de 20 minutes de l’émission Saturday Night Live dans laquelle on retrouve les Rolling Stones aux côtés de Dan Aykroyd.

1 - Let It Rock
2 - All Down the Line
3 - Honky Tonk Women
4 - Star Star
5 - When the Whip Comes Down
6 - Best of Burden
7 - Miss You
8 - Just My Imagination (Running Away with Me)
9 - Shattered
10 - Respectable
11 - Far Away Eyes
12 - Love in Vain
13 - Tumbling Dice
14 - Happy
15 - Sweet Little Sixteen
16 - Brown Sugar
17 - Jumpin’ Jack Flash


Bookmark and Share



Boris Plantier