The Miracles - City of Angels (1975)

Lundi 7 Juillet 2014

♥♥♥ City of Angels quatrième album des Miracles sans Smokey Robinson est l’un des grands albums sortis par le label Motown dans les années 70. On y retrouve notamment le hit « Love Machine ».


The Miracles - City of Angels (1975)
Les groupes ont bien du mal à survivre au départ de leur chanteur vedette. Ce fut le cas du groupe The Miracles lorsque Smokey Robinson décida de poursuivre sa carrière seul. Le groupe réalisa néanmoins un coup d’éclat en 1975 avec City of Angels, un magnifique album sur lequel soul et disco se mêlent. The Miracles peuvent remercier Billy Griffin, l’excellent chanteur qui remplaça Smokey Robinson au sein du groupe et composa l’intégralité de cet album avec Warren Moore.

C’est sur ce disque que l’on retrouve le disco « Love Machine », plus grand hit des Miracles, une chanson qui fut numéro un aux États-Unis. L’intérêt du disque ne s’arrête pas là. Le groupe sort le grand jeu d’entrée avec une ouverture dansante qui servit d’indicatif à RMC à la fin des années 70. Funky la radio monégasque à l’époque ! On retrouve aussi sur City of Angels, le magnifique mid-tempo « Ain’t Nobody Straight in L.A. » qui banalise l’homosexualité et « Night Life ».


1 - Ouverture
2 - City of Angels
3 - Free Press
4 - Ain’t Nobody Straight in L.A.
5 - Night Life
6 - Love Machine
7 - My Name Is Michael
8 - Poor Charlotte
9 - Waldo Roderick DeHammersmith
10 - SMOG


Bookmark and Share



Boris Plantier