The Doors - The Soft Parade (1968)

Jeudi 10 Décembre 2009

♥♥♥ The Soft Parade (1968) mêle des chansons aux mélodies très pop à d'étranges expérimentations. Jim Morrison, toujours très présent, y semble plus sage qu'à l'accoutumée.


The Doors - The Soft Parade (1968)
Robbie Krieger, le guitariste du groupe, est le principal artisan de cet album. C'est notamment lui qui a composé les deux petits bijoux pop en ouverture : « Tell All the People » et surtout l'accrocheur « Touch Me » (#3), l'un des hits incontournables des Doors. Sur ces titres, Jim Morrison chante avec application et l'on a parfois l'impression qu'il singe un peu Elvis Presley. Dans la même lignée et toujours signé Krieger, on trouve aussi le très bon « Whishful Sinful » (#44) avec ses coulées de violons. A noter que Krieger est également l'auteur du complexe et très vif « Runnin' Blue » (#64) qui mêle avec succès violons country et cuivres Rhythm & Blues.

On retrouve le Jim Morrison anti-conformiste et provoquant sur ses propres compositions, des chansons poético-psychédéliques comme « Shaman's Blues » ou l'étrange « The Soft Parade », longue suite musicale fascinante et complexe qui multiplie les changements de rythmes de styles.


1 - Tell All the People
2 - Touch Me
3 - Shamman's Blues
4 - Do It
5 - Easy Ride
6 - Wild Child
7 - Runnin' Blue
8 - Wishful Sinful
9 - The Soft Parade


Sommaire des disques chroniqués sur Classic Rock Highway

© Boris Plantier