The Doors - L.A. Woman (1971)

Lundi 8 Octobre 2007

♥♥♥♥ Si L.A. Woman (1971) est un monument du rock, c’est que le mariage des mélodies et arrangements sophistiqués de Manzarek et de la voix animale de Jim Morrison n’a jamais été aussi parfait.


The Doors - L.A. Woman (1971)
Dernier album de The Doors avec Jim Morrison, L.A. Woman (1971) est un album culte. Jim Morrison, chanteur poète à la voix animale y est pour beaucoup bien sûr, mais que serait-il sans les chansons somptueuses composées par ses collègues et notamment par Ray Manzarek, le claviériste talentueux et indispensable des Doors ?

L.A. Woman est un disque de rock psychédélique qui sent bon le blues (« L.A. Woman », « Hyacinth House », « Crawling King Snake » et « Riders On The Storm » (#14), incontestable chef d'oeuvre du rock) mais qui contient toujours un fond de pop (« Love Her Madly » (#11), « The Changeling ») car le groupe bénéficie des arrangements délicats de Manzarek.

Signalons, à la basse, Jerry Scheff, futur guitariste d'Elvis Presley et père de Jason Scheff, le bassiste et chanteur de Chicago depuis la fin des années 80.


1 - The Changeling
2 - Love Her Madly
3 - Been Down So Long
4 - Cars Hiss By My Window
5 - L.A. Woman
6 - L'America
7 - Hyacinth House
8 - Crawling King Snake
9 - The Wasp (Texas Radio And The Big Beat)
10 - Riders On The Storm

© Boris Plantier