Terry Melcher

Dimanche 11 Septembre 2011

Producteur mythique du rock west-coast, Terry Melcher a joué un rôle important dans la carrière des Byrds et des Beach Boys. Il a aussi beaucoup aidé sa mère Doris Day et a été mêlé à la terrifiante affaire Charles Manson qui a contribué à mettre fin à l’ère hippie.


Terry Melcher, Terrence P. Jorden de son vrai nom, est né à New York City le 8 février 1942 alors que sa mère, la chanteuse et comédienne Doris Day, n’avait que 17 ans. Cette dernière l’encourage à chanter et Terry Melcher débute sa carrière sous le nom de Terry Day en 1961 avant d’opter pour le nom de Terry Melcher (Melcher est le nom de son père adoptif, troisième époux de sa mère). En 1957, il débute sa carrière de producteur en travaillant pour le chanteur Frankie Laine dont il relance la carrière avec la chanson « Don’t Make My Baby Blue ». En 1962, il se lance dans la surf music et produit Surfin’ ‘Round the World, le premier album de Bruce Johnston qui rejoindra plus tard les Beach Boys pour remplacer Brian Wilson lors des tournées du groupe. Au début des années 60, il forme avec Bruce Johnston le duo Bruce & Terry qui signe le hit « Summer Means Fun ». Le duo devient The Hot Doggers puis The Rip Chords, célèbre pour le hit « Hey, Little Cobra » en 1964. Terry Melcher, peu à l’aise sur scène, décide finalement d’abandonner sa carrière pour composer et produire. Il contribue à créer le son californien et devient un producteur très coté pour son travail avec The Byrds. Melcher produit les deux premiers albums du groupe sur lesquels on retrouve les hits « Mr. Tambourine Man », « Turn, Turn, Turn » et « All I Really Want to Do ».

Terry Melcher produit ensuite le groupe Paul Revere & the Raiders, participe à l’organisation du festival de Monterrey en 1967 et chante sur le légendaire Pet Sounds des Beach Boys. A cette époque, il fréquente Charles Manson qu’il auditionne mais qu’il renonce à produire. En 1969, c’est dans son ancienne maison que se déroule le fait divers le plus sordide et le plus célèbre de la décennie : la « Famille » de Charles Manson assassine l’actrice Sharon Tate et quatre de ses amis. La rumeur selon laquelle Melcher était visé à cause de son refus de produire Manson circule alors.

Dans les années 60-70, Terry Melcher travaille aussi Pat Boone, Taj Mahal, Ry Cooder, Glen Campbell, Gram Parsons, The Mamas and the Papas ou encore David Cassidy. Il enregistre aussi deux albums solo : Terry Melcher en 1974 et Royal Flush en 1976. Il semble ensuite abandonner la musique pour faire des affaires dans l’immobilier mais finit par faire son retour dans les années 80 à la demande des Beach Boys pour qui il co-écrit et produit le grand hit « Kokomo » (#1) sur la bande-son du film Cocktail. Il sera ensuite fidèle au groupe participant à l’album Summer in Paradise en 1992.

Terry Melcher a aussi beaucoup travaillé avec sa mère dont il a toujours été très proche. Il a ainsi était le producteur exécutif des émissions de télévision The Doris Day Show de 1968 à 1972 et de Doris Day’s Best Friends dans les années 80. Il a aussi composé pour elle la chanson « Move Over Darling ».

Terry Melcher est mort d’un cancer dans sa demeure de Beverly Hills, le 19 novembre 2004, à l’âge de 62 ans.


Bibliographie :
- The Sunday Independent, 28 novembre 2004
- Libération, 25 novembre 2004
- The Times, 23 novembre 2004
- The Guardian, 23 novembre 2004
- The Independent, 22 novembre 2004
- Reuters, 22 novembre 2004


Bookmark and Share


Boris Plantier