Tanya Tucker - Nickel Dreams: My Life

Lundi 5 Septembre 2011

Nickel Dreams, l’autobiographie de Tanya Tucker, fut un best seller aux États-Unis. Quoi de plus normal, la chanteuse country y est très populaire et ses frasques ont diverti les lecteurs de tabloïds durant deux décennies. Drôle et agréable à lire, ce livre permet de découvrir une chanteuse attachante.


Tanya Tucker - Nickel Dreams: My Life
Nickel Dreams est un livre très facile à lire. La chanteuse y raconte sa vie et sa carrière de manière chronologique à travers une succession de très courts chapitres. Tanya Tucker est souvent drôle lorsqu’elle relate son enfance, au sein d’une famille très pauvre, avec un père qui veut faire de ses deux filles des stars de la country dès leur plus jeune âge. On imagine alors un sympathique petit film indépendant américain dans la lignée de Little Miss Sunshine. Évidemment Tanya est au centre du récit mais le père y est omniprésent, toujours prêt à parcourir des centaines de kilomètres en voiture pour permettre à ses enfants de se produire sur scène et d’enregistrer des démos, ou pour harceler les producteurs de disques.

Le père parvient à ses fins assez rapidement puisque Tanya Tucker connaîtra son premier succès à 13 ans mais comme beaucoup d’enfants stars, elle se libère une fois majeure et vit une période tourmentée où drogues, alcool et amants sont au rendez-vous. La chanteuse qui a quitté son sud natal s’installe à Los Angeles où elle va de fêtes en fêtes et fréquente des acteurs tels que Don Johnson et Jan Michael Vincent. Elle va surtout devenir la maîtresse d’un homme marié, le chanteur country Glenn Campbell, et leur liaison orageuse fera beaucoup jaser. Et contrairement à Campbell qui a eu l’inélégance de charger à fond Tanya Tucker dans son autobiographie, la chanteuse se montre plus clémente envers son ex-amant même si le portrait qu’elle fait de lui n’est pas flatteur. Il y est décrit comme jaloux, violent et drogué.

Tanya Tucker parle aussi des autres hommes de sa vie et notamment du père de ses deux premiers enfants avec qui elle n’est pas parvenue à vivre ou de l’un de ses musiciens, un homme marié qui lui laissait croire qu’il allait bientôt divorcer. La chanteuse relate aussi son séjour en désintoxication mais le plus intéressant et sans nul doute la description qu’elle fait du petit monde de la country music : Nashville, le fonctionnement de l’industrie du disque, les songwriters, les stars, les tournées, les concerts… Tanya Tucker est passionnée par son travail et cela se sent à la lecture de ce livre plaisant, parfois émouvant et souvent drôle.


Nickel Dreams: My Life, Tanya Tucker with Patsi Bale Cox, Hyperion, 1997.


Bookmark and Share


Boris Plantier