Stephen Bishop

Mardi 1 Mai 2007

Compositeur à succès (« Separate Lives » est sont plus grand hit), Stephen Bishop est aussi un merveilleux chanteur dont la voix douce peut émouvoir les cœurs les plus durs. Il a d’ailleurs enregistré quelques excellents hits west-coast dans les années 70-80.


Stephen Bishop, qui a vécu une enfance difficile à San Diego, a trouvé refuge dans la musique. Très tôt, il chante, joue de la guitare et compose. A 17 ans, il quitte la maison familiale et met le cap au nord sur Los Angeles où il commence à travailler pour l'industrie musicale.

Au milieu des 70s, deux de ses chansons sont enregistrées par Art Garfunkel et il devient ainsi un compositeur reconnu. A la suite de cela, des artistes comme Eric Clapton, Phil Collins, Kenny Loggins, Steve Perry, Chaka Khan, David Crosby, Barbra Streisand, The Four Tops ou encore Luciano Pavarotti chanteront ses chansons.

En 1977, Stephen Bishop passe à l'étape suivante en enregistrant son premier album Careless, sur lequel figure Chaka Khan, Art Garfunkel, Eric Clapton, Phil Collins et Steve Cropper. L'occasion pour le public de découvrir la belle voix douce de ce chanteur qui transmet si bien ses émotions. On retrouve sur ce disque les belles mélodies romantiques « Save It For A Rainy Day » (#22), « Little Italy », « Never Letting Go » et « One More Night ». Un genre qui deviendra la marque de fabrique de ce chanteur que l'on peut considérer comme un spécialiste du genre. Ainsi sur les albums qui suivront et quelques bandes originales de films, Stephen Bishop enregistrera d'autres petites douceurs west-coast irrésistibles : « Looking For The Right One », « It Might Be You » (#25), chanson que Stephen n'a pas écrite mais qu'il a chantée pour le film Tootsie, ou « Separate Lives » dont Phil Collins fit un hit mondial mais que Stephen a lui aussi chantée avec beaucoup de sensibilité.

Mais attention, si Stephen Bishop excelle dans les ballades romantiques, sa voix de velours fait aussi des merveilles sur des chansons plus rythmées et plus enjouées comme « Save It For A Rainy Day », « Everybody Needs Love » (#32), magnifique hit west-coast, ou « Animal House » (#73) et « Dream Girl » deux pastiches de chansons des années 50 à la Frankie Valli & The Four Seasons, enregistrés pour la bande-originale du film National Lampoon's Animal House. Notons que l'on peut apercevoir Stephen dans ce film ainsi que dans un autre film à succès : The Blues Brothers.

Si Stephen Bishop a disparu des charts avec l'avènement de MTV (et oui, video kills the radio stars !), il continu de chanter et d'’enregistrer des disques. Pour Saudade (2007), il s'est inspiré de la musique brésilienne, un genre qui lui va très bien.


A lire sur Classic Rock Highway :
DVD America & Friends
Stephen Bishop live à l'Espace Pierre Cardin


Bookmark and Share


© Boris Plantier