Soirée Led Zeppelin à l'Olympia, en présence de Jimmy Page

Jeudi 22 Mai 2014

Le mercredi 21 mai 2014, Warner Music organisait la soirée de lancement des rééditions CD 2014 des trois premiers albums de Led Zeppelin. Yuzu Melodies y était.


Warner Music a bien fait les choses pour la soirée de lancement des rééditions CD 2014 des albums de Led Zeppelin en réservant l’Olympia, dans lequel le groupe britannique s’était produit en 1969. On retrouve d’ailleurs ce concert en bonus de la nouvelle édition remastérisée du premier album du groupe.

Dans une ambiance de première hollywoodienne, tapis rouges et limousines mis à part, les invités ont pris possession des lieux, traversant le hall d’entrée sur le plafond duquel était projeté le logo du groupe.

La soirée s’est divisée en deux parties. Dans la première, les spectateurs ont eu le droit à la diffusion d’une sélection de chansons remastérisées issues des trois premiers albums de Led Zeppelin alors que, sur un écran géant, étaient projetées des images du groupe dans un montage néo-psychédélique très réussi. Le résultat était bluffant. Sans doute les chansons ne sonneront-elles pas aussi bien à la maison qu’à plein volume à l’Olympia, mais avouons que nous n’avions jamais entendu Led Zeppelin avec un tel son, « Whole Lotta Love » notamment qui bénéficie pour cette nouvelle sortie d’un vidéo-clip épatant.

La seconde partie de la soirée nous a permis d’assister à un petit exercice de questions/réponses avec Jimmy Page, le légendaire guitariste de Led Zeppelin. L’élégant dandy, très disert et intarissable, a répondu à une sélection de questions adressées par les fans de Led Zeppelin. Pas d’interprète pour l’occasion, le présentateur, pas toujours très à l’aise en français, effectuait lui-même les traductions, abrégées et parfois approximatives.

Les trois premiers volumes de cette réédition deluxe seront en vente à partir du 2 juin.

Soirée Led Zeppelin à l'Olympia, en présence de Jimmy Page

Soirée Led Zeppelin à l'Olympia, en présence de Jimmy Page


Bookmark and Share



Boris Plantier