Phoenix live pour Virgin Radio

Mardi 12 Novembre 2013

Le lundi 11 novembre 2013, Virgin Radio organisait une rencontre/concert entre ses auditeurs et le groupe Phoenix, dans une ambiance très intimiste. Compte-rendu.


C’est dans le studio Grande Armée situé dans le Palais des Congrès, Porte Maillot, que Virgin Radio a donné rendez-vous à ses auditeurs pour assister à un nouvel épisode de son Paris in Live, un concert privé, avec cette fois comme invité le groupe Phoenix. En tout, deux cents personnes assises par terre, autour d’un petit espace dédié au groupe. Le public est calme, l’ambiance bonne enfant, la décoration basique (quelques kakemonos aux couleurs de Virgin Radio et des lampes de couleurs fluorescentes).

A l’heure dite le groupe arrive et s’installe au centre de la pièce. Les quatre musiciens répondent à quelques questions de l’animateur puis vient le moment du concert, un court set de cinq chansons : « Entertainment », « Trying to Be Cool », « Lisztomania », « Countdown » et « 1901 ». Le set est acoustique, unplugged comme on dit outre-Atlantique. Le public écoute dans un silence quasi-religieux la voix fragile du chanteur et ces chansons qu’il connait bien mais qu’il découvre sous un jour nouveau, ainsi dépouillées de leurs orchestrations électriques. Cela ressemble à une révélation, comme lorsqu’on réalise qu’une histoire que l’on connait bien a un sens caché, une dimension que l’on avait jusque-là ignorée. Les mélodies triomphent, plus évidentes que jamais, et les chansons n’en sont que plus émouvantes.

Après ce concert qui donne envie de revoir le groupe pour un spectacle entier, l’interview reprend avec cette fois les questions du public. Les musiciens, qui semblent beaucoup plus détendus, s’y prêtent de bonne grâce avec beaucoup d’humour, parlant de la console d'enregistrement qu'ils ont utilisées pour l'album Bankrupt!, celle-là même sur laquelle Michael Jackson a enregistré Thriller, ou de leur récente prestation aux côtés de Daft Punk à New York.


Bookmark and Share


Boris Plantier