Pamela Des Barres : Confessions d’une groupie

Vendredi 8 Juillet 2011

Dans le livre Confessions d'une groupie, Pamela des Barres raconte sa vie de groupie à la fin des années 60 et au début des années 70. Sexe, drogue et rock’n’roll sont au rendez-vous.


Pamela Des Barres : Confessions d’une groupie
Pamela Des Barres était plus connue sous le nom de Pamela Miller dans les années 60. Cette groupie fit partie de l’éphémère groupe féminin the GTOs produit par Frank Zappa. Dans ce livre, Pamela nous raconte son histoire, celle d’une jeune adolescente californienne très fleur bleue, complexée par sa petite poitrine, fan des Beatles et amoureuse de Paul McCartney, devenue en quelques années l’amante de quelques unes des plus grandes rock stars de l’époque (Mick Jagger, Jimmy Page, Jim Morrison, Keith Moon, Chris Hillman, Waylon Jennings…) et de l’acteur Don Johnson. L’intérêt du livre n’est pourtant pas dans les histoires d’amour, parfois très brèves, qu’il relate car, au fond, cela n’a guère d’importance de savoir que Jimmy Page aime les fouets, que Don Johnson en a une très grosse ou que Keith Moon affectionne particulièrement les jeux de rôles. L’intérêt est plutôt d’ordre sociologique. C’est toute une époque que l’on retrouve dans ce livre, celle du Los Angeles de la fin des années 60 et du début des années 70, peuplés de musiciens de talent, venus de tout les États-Unis et de Grande-Bretagne. Un microcosme qui vit de musique, de fêtes et de drogues.

La drogue est un fléau, on le sait, et ce livre en montre bien les ravages à travers les destins tragiques de jeunes gens qui avaient tout pour être heureux. Ce témoignage nous permet aussi de découvrir des musiciens inaccessibles tels qu’ils étaient et qu’ils se comportaient en privé et donc de les rendre plus humains car, fascinée par les musiciens, Pamela Des Barres a eu la chance de côtoyer ou de rencontrer la plupart de ces jeunes hommes devenus des légendes : les Rolling Stones, les Byrds, Led Zeppelin, les Doors, les Who, Captain Beefheart, Frank Zappa, Iron Butterfly, Alice Cooper, Jimmy Webb, Gram Parsons, Ringo Starr…

On retrouve dans ce livre deux niveaux de récit : à la narration effectuée a posteriori dans les années 80 (le livre a été publié en 1987) se mêlent des fragments du journal que Pamela a tenu durant toutes ces années et qui permet d’apporter un témoignage plus spontané qui rend Pamela Des Barres sympathique et attachante.


Confessions d’une groupie, I’m With The Band : Confessions Of A Groupie, Pamela Des Barres, Le Serpent à plume, 1987.


Bookmark and Share


Boris Plantier