Nicolette Larson

Vendredi 27 Novembre 2009

Après des débuts triomphants à la fin des années 70, Nicolette Larson a eu du mal à s'imposer comme artiste pop/rock. Elle a alors mis son talent au service de la country music.


Née le 17 juillet 1952 à Helena dans le Montana, Nicolette Larson a grandi au sein d’une famille nombreuse qui suivait un père muté dans une ville différente tout les deux ans. Un périple qui lui a permis de se familiariser avec différents types de musiques. C’est malgré tout la country music qui l’a le plus influencée et notamment le chanteur Hank Williams.br />
Après des études en psychologie et sociologie à l’université, elle partage son temps entre un emploi de secrétaire et un autre de serveuse. A 21 ans, elle décide donc de quitter sa région pour San Francisco. Elle y trouve un emploi de secrétaire auprès de l’organisatrice du Golden Gate Bluegrass Festival. Cet environnement lui permettra de rencontrer différents artistes à qui elle fera apprécier sa voix vulnérable et émouvante. Elle commence dès lors une carrière de choriste jusqu’à ce que Warner Brothers lui propose un contrat en 1978.

Son premier enregistrement sera « Lotta love », une chanson offerte par Neil Young et produite par Ted Templeman, le producteur des Doobie Brothers. La chanson triomphe devient un grand succès du soft-rock US en 1979 et l’album qui suit de vend à plus d’un million d’exemplaires. avec un autre single à succès, « Rhumba Girl », écrit par Melissa Manchester. Ses albums suivants (In The Nick Of Time et Radioland) ne connaitront pas le même succès même si le duo « Let Me Go Love » avec Michael McDonald attire l’attention.

Elle délaisse donc de chanteuse soft-rock pour jouer dans la comédie musicale Pump Boys and Dinettes puis se tourne vers la country music en signant un contrat avec MCA Nashville. Elle enregistre des albums, signe des hits country et obtient des récompenses (elle est élue meilleure nouvelle chanteuse de l'année 1984 par l'Academy of Country Music) mais elle n'abandonne pas pour autant la scène Californienne. Elle continue de vivre en Californie et de travailler comme choriste en studio mais également sur scène. Elle épouse le batteur Russ Kunkel en 1990 et enregistre pour leur fille l'album de chansons pour enfants Sleep Baby Sheep. Elle apparaît également dans le film Jumeaux avec Arnold Schwarzenegger et Danny DeVito.

Elle décède d'un oedème cérébral le 16 décembre 1997, à l'âge de 45 ans.

Russ Kunkel organise en sa mémoire deux concerts les 20 et 21 février 1998. On y retrouve Dan Fogelberg, Jackson Browne, Carole King, Jimmy Buffett, Bonnie Raitt, Emmylou Harris, Joe Walsh, Little Feat, et Crosby, Still & Nash. Dan Fogelberg a confié à ce sujet : « C'était des concerts très spéciaux. Nous nous étions tous retrouvés pour pleurer et cicatriser. Nous étions autant là pour réconforter Russ (Kenkel) que pour honorer la mémoire de Nicci (Nicolette). Se retrouver ensemble était très spécial car cela n'arrive plus que très rarement (*). Des enregistrements de cet événement ont été rassemblés sur le disque The Nicolette Larson Tribute Concert, édité par Rhino en 2006.

(*) The Plain Dealer, 17 février 2006.


A propos de Nicolette Larson :

== CD ==
Nicolette (1978)


Bookmark and Share


© Boris Plantier