Nathan East - Nathan East (2014)

Samedi 3 Mai 2014

♥♥♥♥ As de la basse, membre de Fourplay, Nathan East a attendu sa 34e année de carrière pour sortir son premier album solo. Un disque de jazz varié, émouvant, et parfaitement maîtrisé.


Nathan East - Nathan East (2014)
Bassiste incontournable de l’industrie musicale américaine, Nathan East est apparu sur scène ou en studio auprès d’un nombre impressionnant d’artistes dont Daft Punk sur l’album Random Access Memories auquel il fait un clin d’œil avec le dansant « Daft Funk » et son refrain au vocoder.

Composé d’une bonne moitié de reprises, ce premier album est une petite merveille de jazz qui lorgne souvent vers le smooth jazz avec parfois des ambiances brésiliennes façon Earth Wind & Fire sur les superbes « 101 Eastbound », « SeveNate » et « Madiba ». Du jazz plus traditionnel aussi avec l’instrumental « Moodswing », « I Can Let Go Now » chanté par Sara Bareilles, et « Moondance » chanté par Michael McDonald. Le fameux chanteur de blue-eyed soul n’est pas l’unique vedette invitée sur le disque. On retrouve aussi Stevie Wonder à l’harmonica sur « Overjoyed », Eric Clapton qui accompagne un Nathan East chanteur sur le « Can’t Find My Way Home » de Steve Winwood, et encore Paulinho Da Costa, Chuck Findley, Bob James, Ricky Lawson, Chuck Loeb, David Paich (Toto), Ray Parker Jr., Greg Phillinganes, Tom Scott, Michael Thomson et Tim Carmon. Pas encore vedette mais peut-être un jour, le pianiste Noah East (fils de Nathan), seulement 13 ans, joue avec son père le fameux « Yesterday » des Beatles.


1 - Eastbound 101
2 - Sir Duke
3 - Letter from Home
4 - Moondance
5 - I Can Let Go Now
6 - Daft Funk
7 - SeveNate
8 - Can’t Find My Way Home
9 - Moodswing
10 - Overjoyed
11 - Yesterday
12 - Madiba
13 - America the Beautiful


Bookmark and Share



Boris Plantier