Michael McDonald : A Gathering Of Friends

Vendredi 28 Mars 2008

Michael McDonald : A Gathering Of Friends est une soirée enregistrée au Shrine Auditorium de Los Angeles en 2000. Michael McDonald y retrouve ses amis artistes pour un concert jouissif, accompagnés d’un groupe d’une dizaine de musiciens prestigieux (Steve Gadd, Nathan East, Steve Porcaro, Dave Koz, Alex Acuna, Kim Carnes et bien sûr Amy Holland McDonald, la femme du musicien).


Michael McDonald : A Gathering Of Friends
C'est le comédien Jeff Bridges qui apparaît en premier sur scène. Il est le prestigieux présentateur de cette soirée qui commence par un grand classique de l'artiste. En effet, Michael McDonald mêle, avec beaucoup de sensualité, sa voix de baryton aux puissantes voix soul de Patti LaBelle sur la belle ballade « On My Own » puis de Wendy Motten sur le funky « No Love To Be Found ».

Le concert prend ensuite une orientation folk/rock avec Edwin McCain qui interprète seul sa chanson « Holy City », Michael McDonald se contentant d'assurer les choeurs comme il sait si bien le faire. Puis retour à la musique noire pour un duo très réussi avec le chanteur Tommy Sims sur « All I Need ».

Cap ensuite sur la musique west-coast avec l'excellent Christopher Cross au chant et à la guitare sur son classique « Ride Like The Wind », accompagné, comme sur le disque, par Michael McDonald. Plus surprenant, l'acteur Jeff Bridges sur scène avec sa guitare acoustique pour une reprise du soul et sensuel « She Lays her Whip Down ». Là encore, Michael McDonald se contente d'assurer les choeurs mais avec quel brio !

Vient ensuite le très classe James Ingram pour reformer avec Michael McDonald le duo gagnant de « Yah Mo B There », une chanson qui n'a pas pris une ride. Les deux hommes sont rejoints sur scène par David Pack, le talentueux chanteur d'Ambrosia, pour une version soul de « Maria », la douce chanson d'amour de la comédie musicale West Side Story.

Un peu de séduction féminine pour poursuivre avec la belle voix de Patti Austin qui chante « You Belong To Me », l'un des grands hits de Michael McDonald à l'époque des Doobie Brothers. C'est élégant et reposant surtout lorsque le saxophoniste s'invite sur le devant de la scène pour un solo très mélodique. Michael McDonald qui s'était fait discret sur « You Belong To Me » accueille ensuite sur scène Kenny Loggins, son ami des débuts, pour le moment le plus émouvant du show. Les deux hommes chantent avec une complicité évidente « Heart To Heart » puis « This Is It », deux succès de Kenny Loggins qu'ils avaient écrit ensemble.

Après ces retrouvailles, il ne manquait plus qu'une reformation des Doobie Brothers et la voilà, avec Tom Johnson en prime, pour deux des meilleurs titres de cette machine à hits des années 70-80 : « Minute By Minute » puis « Takin' It To The Streets » avec le retour sur scène des tous les amis présents ce soir là. On exulte ! On ne pouvait rêver de meilleur final pour ce concert chaleureux, amical, qui manquait sans doute d'un peu de folie mais auquel on aurait terriblement aimé assister.

Pour conclure, signalons que cet enregistrement est techniquement irréprochable avec une qualité d'image et de son parfaite (Dolby Digital 5.1, 2.0 et DTS 5.1).

Michael McDonald : A Gathering Of Friends, BMG, 2001, 85mn.


Bookmark and Share

© Boris Plantier