Little River Band

Dimanche 3 Novembre 2013

On parle peu de Little River Band et de ses membres et pourtant les chansons de ce groupe ont marqué la musique pop de la fin des années 70 et du début des années 80 avec des hits tels que « Reminiscing », « Lonesome Loser » et « The Night Owls ».


Little River Band est un groupe formé à Melbourne, en Australie, en 1975, par des musiciens qui avaient une histoire commune. Tous avaient grandi dans les environs d’Adelaide avant de partir pour Melbourne puis pour la Grande-Bretagne. Beeb Birtles, Graeham Goble et le batteur Derek Pellicci montent le groupe Mississippi à Melbourne et tentent de percer en Grande-Bretagne. Sans succès. Mississippi est dissout et les trois hommes décident de monter un autre groupe. Pour cela, ils recrutent un chanteur, Glenn Shorrock, qui faisait partie du groupe Axiom. Les quatre hommes retournent à Melbourne et font appel au guitariste canadien Rick Formosa ainsi qu’au bassiste néo-zélandais Roger McLachlan. Little River Band est né et le premier album, intitulé Little River Band, attire déjà l’attention, en Australie comme aux Etats-Unis, grâce à la chanson « It’s a Long Way There ». La recette du groupe est déjà là et ne changera jamais : soft rock, mélodies soignées et harmonies vocales.

Il faudra attendre le troisième album, Diamantina Cocktail en 1977, pour que Little River band entre dans la cour des grands grâce aux hits « Help Is on its Way » et « Happy Anniversary ». L’année suivante sort l’album Sleeper Catcher qui vient confirmer le succès du groupe avec « Lady » et « Reminiscing », leur plus grand hit, un chef d’œuvre d’harmonies vocales. Cette chanson était, dit-on, l’une des préférée de John Lennon. Le groupe poursuit sa carrière au rythme d’un album par an avec chaque année un ou deux hits à la clé. « Lonesome Loser » et « Cool Change » sur l’album First Under the Wire en 1979, « The Night Owls », « Take It Easy on Me » et « Man on Your Mind » sur Time Exposure en 1981. Et en 1982, « The Other Guy » sur la compilation Greatest Hits.

Le groupe ne chôme pas d’autant qu’il tourne beaucoup, surtout aux États-Unis, mais s’il collectionne les succès, il demeure peu connu et personne ne serait capable de dire à quoi ressemble ses membres. Il faut dire que les remaniements sont nombreux au sein du groupe qui voit notamment l’arrivée du bassiste et chanteur Wayne Nelson en 1980 et du chanteur John Farnham en 1983, suite au départ d’un Glenn Shorrock las des tournées. L’arrivée de John Farnham marque le déclin du groupe qui ne connaîtra plus que des succès d’estime jusqu’à la fin de la décennie. John Farnham quitte le groupe trois ans plus tard pour entamer une carrière solo à succès et en 1987, Glenn Shorrock fait son retour et le groupe recrute deux ans plus tard Peter Beckett, ex-chanteur et guitariste du groupe Player, sans que cela change quoique ce soit. Little River band ne fait plus l’histoire, il se contente de gérer son patrimoine constitué d’une quinzaine de hits.

A la fin des années 90, Beckett et Shorrock sont partis et Little River Band ne compte plus aucun de ses membres fondateurs en son sein. Le groupe est désormais emmené par le guitariste Stephen Housden et le bassiste Wayne Nelson. Reeb Birtles, Graeham Goble et Glenn Shorrock tentent de récupérer le groupe en 2002 mais sans succès. Une décision de justice affirme que le nom Little River Band ne leur appartient pas. Little River Band continue donc de tourner et de sortir des disques sans ses membres historiques. En 2006, Stephen Housden quitte le groupe et Wayne Nelson se retrouve seul maître à bord. Malgré tout, le groupe ne démérite pas et la qualité est toujours bien présente comme le prouve l’album Cuts Like a Diamond en 2013.


Bookmark and Share



Boris Plantier