Leonard Cohen - Death of a Ladies’ Man (1977)

Jeudi 16 Juin 2011

Fruit d’une collaboration difficile entre Leonard Cohen et Phil Spector, Death of a Ladies’ Man (1977) est un disque assez déroutant, raté, mais une curiosité.


Leonard Cohen - Death of a Ladies’ Man (1977)
Ce cinquième album de Leonard Cohen est surprenant. Quelle drôle d’idée pour le poète et chanteur canadien d’écrire et d’enregistrer un album avec Phil Spector. On ne pouvait imaginer deux univers plus différents. Enregistré dans des conditions assez ahurissante (Spector aurait fini par interdire l’entrée du studio à Cohen) ce disque est plus l’œuvre de Spector que de Cohen. Sur la face A, on y retrouve les mots et la voix du poète accompagné par une musique très mélodique pour crooner des 60s avec des chœurs grandioses et des cuivres. On y remarque surtout « Iodine » qui détone avec sa rythmique à la « Instant Karma ». La face B semble en revanche plus expérimentale avec le curieux disco « Don’t Go Home With Your Hard-on » ou le remuant « Fingerprints » avec ses violons country. Sauf à être un amateur de musique poético-kitsch, difficile d’apprécier ce disque que Cohen qualifia de désastre…




1 - True Love Leaves No Traces
2 - Iodine
3 - Paper-Thin Hotel
4 - Memories
5 - I Left a Woman Waiting
6 - Don’t Go Home with Your Hard-on
7 - Fingerprints
8 - Death of a Ladies’ Man


Bookmark and Share


Boris Plantier