Le Funk, de James Brown à Prince

Jeudi 3 Février 2011

Publié dans la collection Librio, Le Funk, de James Brown à Prince, de Marc Zisman est le livre idéal pour ceux qui souhaitent découvrir la très riche histoire de ce courant musical en peu de pages.


Le Funk, de James Brown à Prince
A la fin des années 60, malgré quelques avancées flagrantes, le problème de l'intégration de la population noire demeure et les assassinats de Martin Luther King et Malcom X, entraînent une radicalisation des leaders politiques noirs. On assiste alors à des émeutes et à la création des Black Panthers. Ce changement va influer sur la musique noire américaine. La gentille soul est alors délaissée pour le funk, une musique plus agressive et sensuelle qui donne au rythme le premier rôle.

Ce livre de Marc Zisman, intitulé Le Funk, de James Brown à Prince, conte donc l'histoire du funk à travers ses grandes figures. La première partie du livre est consacrée aux trois créateurs du genre : James Brown, Sly & the Family Stone et George Clinton, avec ses groupes Funkadelic et Parliament. Il s'intéresse ensuite aux suiveurs : les artistes de la Motown (the Temptations, Stevie Wonder, Marvin Gaye, the Commodores) emmenés par Norman Whitfield, les artistes du label Stax (the Bar-Kays, Isaac Hayes), les artistes de New Orleans (the Meters, Allen Toussaint) et même les jazzmen (Miles Davis, Herbie Hancock, Donald Byrd et ses Blackbyrds).

La deuxième partie de l'ouvrage s'intéresse à l'évolution du funk. Il y a d'abord eu, à la fin des années 70, le disco avec Earth, Wind & Fire, Kool & the Gang, Curtis Mayfield et l'écurie Kenny Gamble et Leon Huff avec son fameux Philly's sound (le son de Philadelphie). Puis un retour à un funk plus pur, dans les années 80, avec Prince, Rick James et Zapp Band. Et enfin, le rap qui se nourrie du funk en le samplant à tour de bras tout en tournant le dos à cette musique usée et institutionnalisée, bien éloignée de ce qu'elle représentait à ses débuts : la contre-culture noire américaine.

Ce livre, très court, n'apprendra rien aux connaisseurs. Par contre, il permettra aux autres de découvrir ce qu'était le funk et ce qu'ont représenté ses grandes figures. Un bon moyen de comprendre cette musique et d'apprendre comment elle est née et comment elle a évolué. Bref, ce livre est la porte d'entrée d'un univers passionnant peuplé de stars et d'artistes moins connus auxquels les passionnés vouent un culte.


Le Funk, de James Brown à Prince, Marc Zisman, Librio, 2003.


Bookmark and Share


© Boris Plantier