Kalapana

Jeudi 15 Octobre 2009

Le groupe hawaïen Kalapana, célèbre au Japon, joue une musique typiquement west-coast depuis ses débuts en 1973. Malgré la disparition tragique de son chanteur Mackey Feary en 1999, Kalapana poursuit son activité.


Kalapana
Formé en 1973 par David John Pratt, Carl James Malani Bilyeu et le chanteur Bryant Mackey Feary, le groupe de soft rock hawaïen Kalapana joue régulièrement dans un club local The Toppe Ada Shoppe. Il assure également des premières parties pour des grands noms : Earth, Wind & Fire, Sly & The Family Stone, The Moody Blues ou les stars locales Cecilio & Kapono. Le premier album Kalapana (1975) est un succès local et fait parler de lui dans la presse US grâce à de jolies chansons qui deviendront des classiques du groupe : « Nightbird » , « When The Morning Comes », « Naturally » , et « You Make It Hard ». Il s'agit sans doute du meilleur album de Kalapana.

Kalapana sort ensuite Kalapana II (1976) et les 25, 26 et 27 juin 1976, le groupe au sommet de sa popularité donne trois concerts au Waikiki Shell auxquels assisteront 25.000 personnes. L'année suivante sort Kalapana III (1977).

En 1977, le chanteur Mackey Feary quitte le groupe pour mener une carrière solo. Il enregistre deux albums : The Mackey Feary Band et From The Heart. Dans le même temps, Kalapana poursuit sa route avec le chanteur Randy Aloya et tourne au Japon où sont enregistrés les albums Kalapana Live In Japan et Kalapana Alive At Yokohama. Les mouvements sont nombreux, les membres vont en viennent au sein du groupe, chacun ou presque tentant sa chance sur d'autres projets. Malani Bilyeu enregistre ainsi l'album Islands. Puis Mackey Feary revient et le groupe enregistre l'album Reunion (1983).

En 1986, le groupe orchestre son retour sur le devant de la scène avec l'album Hurricane, jouant aux États-Unis et surtout au Japon où il a conservé une grande notoriété. C'est d'ailleurs un label japonais, Pony Canyon Records, qui lui propose un contrat pour l'enregistrement de cinq disques : Back In Your Heart Again, Kalapana Sings Southern All-Stars, dans lequel le groupe reprend en anglais les grands succès du célèbre groupe japonais, Walk Upon Water, Full Moon Tonight et Captain Santa Island Music.

En 1996, Mackey Feary est arrêté par la police pour un acte de violence. Libéré sur parole six mois plus tard, il est de nouveau arrêté pour usage de stupéfiants en 1999 et condamné à 10 ans de prison. Apprenant que son appel est rejeté, il se pend dans sa cellule, à la prison de Halawa, en février 1999 (*). La soeur du chanteur a déclaré qu'il était dépendant à la drogue et souffrait de dépression (**).

Depuis le groupe Kalapana a très peu fait parler de lui. On notera d'abord deux enregistrements : la chanson « Love Under The Sun » en 1999 pour la compilation d'une station de radio japonaise et le thème de la course nautique Asahi Super Cup. Puis en 2005, l'édition d'un nouvel album : The Blue Album.

(*) Associated Press, 21 février 1999.
(**) Associated Press, 21 février 2000.


A propos de Kalapana :

== CD ==
Legend (2006)

et aussi
Soft And Mellow : Hawaiian AOR Classics (2002)


Bookmark and Share


© Boris Plantier