John Scofield : « Je m’intéresse à la musique électronique mais je ne suis pas un expert »

Samedi 18 Octobre 2014

Interview. Guitariste star du jazz contemporain, John Scofield sera en concert au New Morning, à Paris, le 29 octobre 2014 avec le John Scofield Trio puis le 12 novembre 2014 avec Medeski, Scofield, Martin & Wood. Il a eu la gentillesse de répondre à nos questions.


Il y a beaucoup de blues, de soul et de funk dans votre jazz. Est-ce que ces musiques appartiennent au même univers musical ?

Absolument. Ces styles que vous mentionnez puisent tous leur origine à la même source. Ce sont les branches d’un seul et même arbre.

Votre style de jeu est très précis et très mélodique comme si vous chantiez avec votre guitare. Les chanteurs inspirent-ils votre jeu de guitare ?

Oui, j’ai été inspiré par les chanteurs mais aussi par le saxophone. Je pense que beaucoup d’entre nous, guitaristes de jazz, avons appris à jouer des notes de manière très rapide. Cela ne constitue qu’une partie de la musique. Lorsque vous pensez à la mélodie, il est impossible de ne pas sonner comme un chanteur et la guitare est un instrument qui peut être très expressif.

Au contraire d’un grand nombre de vos contemporains, vous n’avez pas joué comme musiciens de session pour des artistes pop/rock dans les années 70 et 80. Pourquoi ?

Personne ne m’a appelé !

Votre dernier album s’intitule Überjam Deux. Vous avez eu le désir de poursuivre l’expérience entamée avec l’album Überjam ?

Je pense que nous avons un super groupe. Nous apprécions cette expérience collective que ce soit d’un point de vue musical ou personnel. Je suis d’ailleurs en train de composer de nouveaux morceaux pour ce groupe donc oui nous poursuivons l’expérience ensemble.

Überjam Deux contient beaucoup de morceaux dansants et explore les rythmes électroniques. Est-ce que la musique électronique vous intéresse ?

Je m’intéresse à la musique électronique mais je ne suis pas un expert. C’est Avi Bortnick qui effectue toute les programmations pour le groupe. J’aime certains groove dansant actuels quand ils sont funky ! Mais je suis un très mauvais danseur.

Vous allez jouer deux fois au New Morning à Paris. Une fois en octobre avec le John Scofield Trio et une fois en novembre avec Medeski, Martin & Wood. En quoi ces concerts seront-ils différents ?

Le trio joue des compositions originales mais aussi des standards et certains morceaux qui sont vraiment dans l’esprit swing tel qu’on l’entend traditionnellement même s’ils sont joués un peu différemment avec notre maître en basse électrique, Steve Swallow. Avec Medeski, Scofield, Martin & Wood, nous avons fait le choix de ne pas aborder de standards jazz et de jouer du funk, du reggae, de l’a musique afro-cubaine et un petit peu d’improvisation libre.

Au niveau des instruments, les groupes diffèrent aussi. Medeski, Scofield, Martin & Wood ont des synthés alors que mon trio ne comprend qu’une guitare, une basse et une batterie. Ces concerts seront donc complètement différents.


Vous avez aimé cette conversation ? N'hésitez pas à la partager avec vos proches : Bookmark and Share



Boris Plantier