Jay Graydon

Lundi 26 Janvier 2009

Compositeur et producteur à succès, Jay Graydon est aussi un redoutable guitariste. Ses solos tout en finesse sont très appréciés par les artistes pop/rock américains.


Jay Graydon
Fils d'un chanteur pop des années 40-50, Jay Graydon est né le 8 octobre 1949 à Burbank, en Californie. Il commence la batterie à l'âge de 14 ans puis la guitare peu de temps après. Il devient guitariste professionnel à la fin des années 60, participant à des cessions d'enregistrement, jouant dans le grand orchestre de Don Ellis ou en compagnie d'autres musiciens dans des clubs californiens. C'est dans l'un de ces clubs qu'il fait la connaissance de David Foster avec qui il collabore fréquemment. Au cours des années 70, il devient un musicien incontournable des productions pop/rock californiennes, jouant sur des albums de Barbara Streisand, Dolly Parton, Diana Ross, The Jackson Five, Cheap Trick, Christopher Cross, Ray Charles, Cher, Joe Cocker, Marvin Gaye, Hall & Oates, George Benson, Al Jarreau, Steely Dan ou encore Dionne Warwick. Il enchaîne alors de deux à quatre cessions d'enregistrement par jour, équipé de sa Gibson 335 de 1963.

Il a également réussi à s'imposer comme compositeur avec plus de 200 chansons à son actif parmi lesquelles d'énormes tubes (« After The Love Has Gone », « Breaking Away », « Who's Holding Donna Now », « Turn Your Love Around »). Pour cela il a déjà été récompensé par deux Grammy awards.

Il est aussi producteur. Sa première production est l'album Knock The Walls Down pour Steve Kipner à la fin des années 70. En 2001, il a même créé son propre label, Sonic Thrust Records, afin d'avoir une liberté artistique totale.

Enfin, Jay Graydon joue aussi pour son propre compte. Il a ainsi créé le groupe Airplay avec le pianiste David Foster et le chanteur Tommy Funderburk. Ensemble, ils ont enregistré, en 1979, un disque très rock mais aussi très harmonique, qui rappelle les enregistrements de Boston ou de Toto. Il a également fondé les groupes Planet 3 (avec Clif Magness et Glen Ballard), avec lequel il a enregistré Music From The Planet (1991) et Gems Unearthed (2004), et JaR (avec Randy Goodrum) pour le disque Scene 29 (2008). En solo, il a enregistré les albums Airplay For The Planet (1993), Bebop (2001) et Past To Present - the 70s (2006). Enfin, grand amateur de surf music, il a aussi enregistré l'album Surfers Drive Woodies (1996) sous le nom de Rake & The Surftones.


Bookmark and Share


© Boris Plantier