Guys and Dolls au Piccadilly Theatre (Londres)

Lundi 12 Mars 2007

Guys and Dolls, le classique de la comédie musicale signé Frank Loesser, d’après une histoire de Damon Runyon, fait un retour remarqué sur la scène londonienne, au Piccadilly Theatre, avec Don Johnson dans le rôle principal. Du grand spectacle !


Guys and Dolls au Piccadilly Theatre (Londres)
Le petit malfrat Nathan Detroit est fauché et il a besoin d'argent pour monter une affaire de jeux clandestins. Pas facile, d'autant que sa « poule » est bien décidée à l'épouser et ne veut pas d'un mari malhonnête. Pour gagner l'argent dont il a besoin, Detroit fait un pari qu'il est certain de gagner, ou presque...

Toujours drôle, cette comédie magnifiquement mise en scène par Jamie Lloyd, est un divertissement constant. La chorégraphie de Chris Bailey et les décors de Christopher Oram n'y sont pas pour rien, tout comme la musique de Frank Loesser, très enlevée et jazzy à souhait, jouée par un orchestre impeccable. Et c'est un régal que d'écouter les acteurs-chanteurs interpréter les chansons de ce classique de Broadway : « If I Were A Bell », « I've Never Been In Love Before », « Marry The Man Today », « Sue Me »...

Le premier rôle de Guys and Dolls est tenu par l'acteur américain Don Johnson. Icône des 80s grâce à son rôle dans Miami Vice et quelques autres interprétations remarquées au cinéma et à la télévision (Les Feux de l'été, The Hot Spot), Don Johnson excelle sur scène dans le rôle de Nathan Detroit, un sympathique malfrat roublard. Si l'acteur danse peu, il ne se prive pas de chanter. On savait, pour avoir écouté ses deux albums et son magistral duo avec Barbra Streisand, que Don Johnson était un très bon chanteur, on en a eu la confirmation en l'entendant chanter en live. Espérons qu'un disque de ce spectacle soit enregistré et que le succès de Guys and Dolls donne la bonne idée à Don Johnson de sortir un nouvel album.


© Boris Plantier