Gotye - Making Mirrors (2011)

Dimanche 8 Janvier 2012

♥♥♥ Making Mirrors est le troisième album de Gotye, un musicien australien très influencé par la new wave des années 80. Ce disque électro-pop bénéficie de quelques très bonnes compositions.


Gotye - Making Mirrors (2011)
A la première écoute, cet album, fait de samples éclectiques et de bidouillages électroniques (mais pas seulement), peu dérouter un peu. Mais l‘effet de surprise passé, on est vite séduit car l'émotion que procure la voix de Gotye (prononcez "Gauthier") l'emporte sur la froideur de la musique synthétique. L‘ambiance produite, qui rappelle souvent la new-wave britannique des années 80, a quelque chose d‘envoûtant et il faut reconnaître que ce chanteur australien originaire de Belgique à un vrai talent de compositeur comme le prouve « Somebody That I Used to Know », une chanson qui a déjà rencontré un énorme succès en Australie et dans un certain nombre de pays européens. On retrouve sur cette chanson, mais aussi sur la plupart des morceaux qui composent cet album, l’influence du groupe Police dont Gotye est fan. Le chanteur semble d’ailleurs souvent imiter Sting lorsqu’il chante. Parmi les autres chansons marquantes de ce disque, « Save Me », le bref « Easy Way Out » avec sa rythmique et son riff de guitare électrique très 60s, « State of the Art », un reggae sur lequel Gotye sort le vocoder, et enfin « I Feel Better » qui ressemble à une chanson Motown sur laquelle Gotye semble chanter à la façon de Steve Winwood.



1 - Making Mirrors
2 - Easy Way Out
3 - Somebody That I Used to Know (featuring Kimbra)
4 - Eyes Wide Open
5 - Smoke and Mirrors
6 - I Feel Better
7 - In Your Light
8 - State of the Art
9 - Don’t Worry, We’ll Be Watching You
10 - Giving Me Chance
11 - Save Me
12 - Bronte


Bookmark and Share



Boris Plantier