Fleetwood Mac

Samedi 7 Février 2015

Fleetwood Mac a plusieurs vies et rares sont ceux qui les connaissent toutes. Jean-Sylvain Cabot nous les raconte dans un livre qui vient de paraître aux éditions Le Mot et le reste.


Fleetwood Mac
Jean-Sylvain Cabot, spécialiste du hard rock et ancien collaborateur de Rock&Folk, a eu la bonne idée de consacrer un livre au groupe Fleetwood Mac, aussi célèbre que méconnu. Célèbre car tout le monde a entendu parler de Fleetwood Mac et de son album légendaire Rumours. Méconnu car Fleetwood Mac est un groupe protéiforme qui a considérablement évolué avec le temps, changeant fréquemment de personnels mais aussi d’univers musical.

Voici donc l’histoire du batteur Mick Fleetwood et du bassiste John McVie, deux jeunes hommes buveurs à l’humour potache qui, bien qu’incapables de composer une chanson, décident de former l’un des plus grands groupes de rock du monde en s’entourant de guitaristes, chanteurs et compositeurs de talent. La première mouture de Fleetwood Mac voit le jour en Angleterre à la fin des années 60. Fleetwood Mac est alors un groupe de blues rock qui brille grâce à son talentueux guitariste Peter Green, hélas très perturbé. Les mésaventures s’enchainent. Peter Green pète un câble, Jeremy Spencer, le chanteur du groupe, fugue pour rejoindre une secte, et les remplaçants se succèdent entraînant le groupe vers une pop teintée de country. Plus grand monde écoute Fleetwood Mac jusqu’à l’arrivée de l’oiseau rare en la personne du couple Lindsey Buckingham et Stevie Nicks. L’histoire devient alors plus connue : les couples qui se défont et se disputent en studio entre deux lignes de coke et qui, contre toute attente, réalisent des disques au succès phénoménal.

Fleetwood Mac se lit très bien et l’on se dit souvent que cette histoire ferait un excellent film, une comédie un peu loufoque riche en péripéties improbables.


Fleetwood Mac, Jean-Sylvain Cabot, Le Mot et le reste, 2014.


Bookmark and Share


Boris Plantier