Django Reinhardt : Swing de Paris

Samedi 19 Janvier 2013

La Cité de la Musique à la Villette rend hommage au guitariste de jazz Django Reinhardt en lui consacrant une exposition du 6 octobre 2012 au 23 janvier 2013.


Django Reinhardt : Swing de Paris
L’exposition retrace toute la vie de Django Reinhardt, le plus célèbre des musiciens manouches : sa naissance en Belgique en 1910, son enfance passée aux portes de Paris dans une roulotte, son adolescence durant laquelle il fait la manche dans les rues de la capitale, puis ses débuts dans la musique. Guitariste de variété prometteur animant les bals musettes, Django voit sa carrière compromise suite à l’incendie de sa roulotte en 1928. Le musicien y perd l’usage de deux doigts. Il réapprendra pourtant à jouer et débutera une carrière de jazzman dès le début des années 30. Le quintet qu’il formera avec le violoniste Stéphane Grappelli sera l’une des grandes attractions de la scène parisienne et permettra à Django de côtoyer les grands jazzmen américains de passage en France. Après-guerre, Django effectuera même une tournée aux Etats-Unis au sein d’un big band. Il mourut précocement, à l’âge de 43 ans, d’une hémorragie cérébrale, le 16 mai 1953.

Pour retracer, cette carrière, la Cité de la Musique a réunis une importante collection d’affiches, de photos, de magazines, de pochettes de disques, d'autographes mais aussi quelques guitares et des tableaux car Django était peintre à ses heures. Bien évidemment la musique est omniprésente. On peut voir des films d'archive et écouter quelques morceaux avec des casques ou prendre place dans de confortables niches en bois dans lesquelles sont diffusées des enregistrements de Dango Reinhardt dans une acoustique parfaite. Et cerise sur le gâteau, des musiciens donnent des mini-concerts les vendredi et samedi soir, histoire d'écouter en live une musique qui vit toujours et continue d'inspirer de nombreux musiciens, quarante ans après la mort de son créateur.


Bookmark and Share



Boris Plantier