David Sanborn

Vendredi 27 Novembre 2009

Après s'être fait connaître en mettant son saxophone au service des plus grandes vedettes, David Sanborn est devenu une star du smooth jazz grâce à un habile mélange de jazz, pop et funk.


Né le 30 juillet 1945, à Tampa (Floride), David Sanborn a commencé le saxophone pour des raisons médicales. Ayant contracté la polio à l’âge de 3 ans, son médecin lui recommande la pratique d’un instrument à vent pour se rétablir et David choisit le saxophone alto, un instrument qu’il aime écouter à la radio. Il cite régulièrement comme influence Ray Charles et ses musiciens Hank Crawford et David Newman.

Alors qu’il est encore au lycée, il a déjà joué sur scène aux côtés d’Albert King, de Little Milton ou de Gil Evans. Ces expériences le persuadent de devenir musicien professionnel et il étudie donc la musique à l’université de Northwestern puis à celle de l’Iowa. Puis à la fin des années 60, il s’installe à San Francisco et joue avec le Paul Butterfield Band. Il les accompagne notamment à Woodstock. Il accompagne aussi de grands noms en studio comme à la scène (Stevie Wonder, David Bowie, the Rolling Stones, the Brecker Brothers, Gil Evans) devenant un saxophoniste très recherché et très présent dans les productions californienne des années 70-80.

En 1975, David Sanborn sort son premier album solo, intitulé Taking Off. Le triomphe viendra peu après avec des albums comme Hideaway (1979), Voyeur (1981), Double Vision (1986) ou Close-Up (1988). Les ventes décollent et les prix tombent, à commencer par les Grammy Awards. Un succès dû pour beaucoup à la collaboration du saxophoniste avec le compositeur, producteur et bassiste Marcus Miller qui lui donne une orientation très funk. On parle de smooth jazz., un genre et un son qui ne plaisent pas toujours aux amateurs de jazz. David Sanborn ne se définit d’ailleurs pas comme un jazzman mais plutôt comme un musicien funk-pop-rhythm and blues qui joue parfois dans un contexte jazz (*).

Artiste très influent, son son et son jeu sont souvent imités. David Sanborn est à cette époque très présent dans les médias et on le voit à la télévision où il présente l’émission Night Music (1988-89), une jam session dans laquelle lui et son groupe composé de Marcus Miller, Omar Hakim, Philip Saisse, Don Alias et Hiram Bullock, accompagnent des artistes invités (Miles Davis, Dizzy Gillespie, Sonny Rollins, Todd Rundgren, Leonard Cohen, Was Not Was, Al Green, Santana, Lou Reed, Curtis Mayfield…). Les années 90 marquent un tournant dans sa carrière : il s’entoure moins de musiciens de studio et sort des disques plus personnel et moins dansant. Il tourne aussi beaucoup, passant parfois par Paris.

(*) Jazz Magazine, décembre 1992.


A propos de David Sanborn :

== Spectacles ==
David Sanborn au New Morning, le 31/10/2008
David Sanborn au Bataclan, le 14/10/2005

== CD ==
Close Up (1988)
A Change Of Heart (1987)
Voyeur (1981)

et aussi
Tequila Sunrise - Soundtrack (1988)


Bookmark and Share


© Boris Plantier