Cortex live au New Morning (Paris)

Jeudi 30 Avril 2009

Le mercredi 4 mars 2009, le groupe de jazz-rock français Cortex s’est reformé le temps d’un concert. Le public était au rendez-vous pour applaudir ce groupe relativement obscur des années 70 qui est devenu un monument du genre avec le temps.


Cortex live au New Morning (Paris)
Alain Mion, leader, pianiste et parfois chanteur de Cortex s'est décidé à remonter sur scène pour jouer les grands morceaux de Cortex. Autour de lui, le bassiste Gérard Prévost, et de jeunes musiciens talentueux (deux chanteuses, une batteur, et un saxophoniste).

Le groupe nous a régalé avec ses instrumentaux jazz/funk (« Devil's Dance », « East St. Louis, 1917 », « Mary & Jeff ») sur lesquels Alain Mion a pu montrer qu'en plus d'être un excellent compositeur, il est aussi un pianiste hors pair. Ses solos au piano de concert et au Fender Rhodes étaient époustouflants, et son jeu, entraînant et funky, n'avait rien à envier aux maîtres américains.

La musique de Cortex est aussi teintée de bossa nova comme le savent les fans, toujours plus nombreux, de Troupeau bleu, le premier album du groupe. Sur ce disque désormais légendaire, Cortex fait du Sergio Mendes made in France. Ce sont les chansons de cet album, interprétées par deux jeunes chanteuses aux voies éthérées, que le public a le plus apprécié : « La Rue », « L'enfant Samba », « Troupeau Bleu », « Automne », « Chanson d'un jour d'hiver »). Un vrai régal, toute une époque, un état d'esprit, qui revit.

On le sait moins mais Alain Mion est aussi chanteur. Sa musique fait alors penser à celle de Michel Legrand voire parfois à celle de Michel Berger sur certains accords de piano (« Milwaukee », « Emily », « Sans toi »).

Le groupe a donc alterné les morceaux jazz/funk, bossa nova, et pop dans une ambiance magique et festive. Des fans de la première heure étaient présents pour acclamer le groupe mais aussi toute une nouvelle génération qui a découvert ce groupe grâce aux samples des rappeurs et aux extraits diffusés sur des compilations funk. Ce soir là, plusieurs générations ont communié en célébrant la musique de Cortex, l'une de nos grande fierté nationale.

Ecoutez Cortex sur MySpace


© Boris Plantier