Chely Wright

Dimanche 11 Février 2007

Joli visage fin, longue chevelure châtain, yeux noisette ensorcelants, Chely Wright est une femme ravissante mais surtout une artiste douée qui sait chanter mais aussi composer.


Née à Kansas City, le 25 octobre 1970, Chely Wright a grandi dans la petite ville de Wellsville (Kansas) au sein dune famille de musiciens. Bercé par la musique country et gospel, elle apprend le piano, la trompette et la guitare et chante en public dès l'âge de 5 ans.

Une fois son diplôme de fin d'étude en poche, Chely met le cap sur Nashville où elle chante pendant 3 ans dans le parc d'attraction de Opryland avant de décrocher un contrat chez Polydor/A&M. Elle y enregistre deux albums qui, s'ils ne se sont pas très bien vendus, ne sont pas passés inaperçus : Woman In The Moon (1994) lui vaut la récompense de meilleure révélation féminine de l'année aux CMA Awards alors que Right In The Middle (1996) lui apporte son premier succès : le très dansant « Listenin' To The Radio ».

L'année suivante, Chely signe chez MCA et connaît la gloire. Le look et les vidéos glamour n'y sont pas étrangers mais elle doit surtout son succès à des compositions au-dessus du lot. L'album Let Me In (1997) contient les magnifiques ballades « Shut up and Drive » et « I Already Do » et l'entrainant « Just Another Heartache ». Single White Female (1999) est son plus grand succès et la chanson titre « Single White Female » atteint la première place des Charts country aux États-Unis alors que d'autres extraits de l'album connaissent le succès : « She Went Out For Cigarettes », « The Love That We Lost » et l'excellent « It Was ». Son troisième album chez MCA, Never Love You Enough (2001), déçoit malgré les singles « Jezebel » et « Never Love You Enough ».

Chely Wright quitte MCA et, après quatre ans d'absence, revient avec The Metropolitan Hotel (2005) enregistré chez le petit label Dualton. Un disque intimiste et autobiographique dans lequel chaque chanson raconte une histoire à l'image des singles « The River » et « The Bumper Of My S.U.V.

En 2010, Chely Wright fait son coming out, avouant son homosexualité, un acte très rare dans l'univers très traditionaliste de la country music. Elle reçoit alors de nombreuses menaces et sa carrière en prend un sérieux coup mais cela ne l'empêche pas d'épouser son amie durant l'été 2011.


A propos de Chely Wright

== CD ==
The Metropolitan Hotel (2005)


Bookmark and Share


© Boris Plantier