Bob Dylan : L'explosion rock 61-66

Samedi 26 Mai 2012

La Cité de la Musique consacre une exposition à Bob Dylan, icône de la musique folk/rock des années 60. L’exposition ne retrace pas toute la carrière du musicien, elle se focalise sur les six années (de 1961 à 1966) qui ont fait de lui une légende.


Bob Dylan : L'explosion rock 61-66
La première partie de l’exposition est consacrée à la jeunesse de Dylan et aux musiciens qui l’ont influencé. Les pionniers du rock’n’roll comme Elvis Presley, Buddy Holly ou Little Richard mais aussi des chanteurs country (Hank Williams) et bien sûr folk (Woody Guthrie, Pete Seeger). Puis vient le temps des débuts de Bob Dylan, ses premiers disques sur lesquels on retrouve des protest songs qui auront une influence majeure sur la musique de la années 60 et bien au-delà (« Blowin’ in the Wind », « The Times They Are A-Changin’ », « With God on Our Side »). De nombreux artistes anglophones chanteront alors Dylan ou s‘en inspireront (the Byrds, the Beatles, Buffalo Springfield, the Lovin’ Spoonful, Simon & Garfunkel…). Les chansons de Bob Dylan attireront aussi l’attention d’artistes français à l’affût du son de l’Amérique (Johnny Hallyday, Hugues Aufray).

Pour illustrer ce début de carrière, la Cité de la Musique a rassemblé des photographies, des disques vinyles, des objets collectors tels que des guitares ou des costumes de scène. Elle a aussi mis l’accent sur les textes des chansons de Dylan puisque ce sont les mots du chanteur qui font la richesse et la force de son œuvre. On retrouve donc les textes et les traductions de ses chansons les plus emblématiques. Enfin, quelques films sont diffusés. Ils permettent de voir l’artiste sur scène mais aussi en tournée, entouré de groupies, ou s’amusant à saboter une conférence de presse, en France, en esquivant toutes les questions des journalistes.

Cette exposition permet d’entrer dans l’univers de Bob Dylan, un musicien illustre dont l’œuvre est pourtant assez méconnue en France. Hélas, elle n'aide pas vraiment à mieux connaître et comprendre l’homme qui se cache derrière la star. Bob Dylan demeure énigmatique et c'est peut-être aussi cela qui fait son charme.


La Cité de la Musique (Paris), du 6 mars au 15 juillet 2012.

Visiter le site web de l'expo


Bookmark and Share


Boris Plantier